Archives mensuelles : avril 2013

Pour en finir avec l’austérité

N’en déplaise aux fanatiques de l’austérité, l’étude récente de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE), citée dans l’édition de mars 2013 d’Alternatives Economiques, montre que le déficit budgétaire de la France provient à environ 75% de la crise actuelle et non pas d’un dysfonctionnement global des finances publiques. Dit autrement, le déficit structurel calculé selon l’OCDE est de l’ordre de 1%, alors que le déficit dû à la crise est de l’ordre de 3,5%. Ce déficit de 1% signifie que les comptes publics, si l’on ne prend pas en compte la crise économique majeure dans laquelle nous sommes plongés depuis près de 5 ans, sont quasiment déjà à l’équilibre.

OCDEdeficitAlternatives Economiques, mars 2013

Le très contesté Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG) distingue les déficits conjoncturels et structurels et la sacro-sainte règle des 3% de déficit du PIB peut être « assouplie » dans le cas de déficit conjoncturel. L’OCDE nous fait donc la preuve que les efforts consentis par les français ont permis de ramener le déficit « de fond » proche de 0. Il est donc grand temps d’arrêter de serrer la vis de l’austérité et donc de relâcher les contraintes budgétaires qui nous entraînent dans le cercle vicieux de la récession.

A l’heure du changement climatique accéléré, de la pénurie de logements en France… les grands projets d’avenir ne manquent pourtant pas. Seul le carcan ultra-libéral de la commission européenne peut encore justifier un tel non-sens.